Qu’est ce qu’une Démocratie de pacotille?

Nous sommes des pions et n’avons AUCUN pouvoir de décision !!!!
QUI GOUVERNE LA FRANCE ? 
Qui nous gouverne ? Des énarques, certes, mais peu savent que tous ou presque, à l’UMP comme au PS, sont membres de deux clubs sulfureux, le Siècle et la French American Foundation, deux clubs parmi les plus discrets mais les plus influents de France. 
 
LE SIECLE ET LA FRENCH AMERICAN FOUNDATION 
Le Siècle est une filiale du club de Bilderberg, La French American Foundation est de son côté une filiale du Council on Foreign Relations, dont le programme 2008-2013 est connu sous le nom de « Nouvel Ordre Mondial« . 
La French American Foundation a réussi à placer cinq de ses membres dans le gouvernement Hollande, et Hollande lui-même à la présidence de la République. Joli coup ! 
Le club Bilderberg a maintenant deux yeux au sein du gouvernement, dont Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur. 
 
LE SIECLE 
Le club Le Siècle existe depuis 1945, il a été fondé par un franc-maçon, Georges Bérard-Quelin, mais seulement de 20 à 30 % des membres sont actuellement connus comme étant francs-maçons. Il espérait rester anonyme, son existence a été révélée pour la première fois en 1977 par un article de l’Humanité. La liste de ses membres a été publiée contre sa volonté en 2011. 
L’adhésion coûte 150 €/an. Il y a 15 administrateurs et environ 800 membres, appelés « invités » ce qui leur permet de mentir effrontément en niant leur appartenance au club comme membres à part entière puisqu’ils y sont seulement « invités ». Seulement pour devenir « invité », il faut faire acte de candidature et être recruté par cooptation au sein du conseil d’administration, sur proposition d’un membre (invité) plus l’un des quinze administrateurs. 
Le Siècle se réunit une fois par mois, dix fois par an, le dernier mercredi du mois, pour un souper au Crillon place de la Concorde, dans les luxueux salons de l’Automobile Club.
 
Un dîner a eu lieu le mercredi 25 avril 2011 entre les deux tours de la présidentielle, c’est là qu’il aurait été décidé que la présidence devait passer de Sarkozy à Hollande, ce qui expliquerait la petite phrase de Sarko sur son retour dans le civil et le peu de vitalité manifesté par l’état-major de l’UMP pour le soutenir à partir de ce jour-là. 
 
Plusieurs des membres du Siècle sont, comme Valls et Jospin, également membres du club de Bilderberg. Ce sont ceux-là qui auraient fait passer le message qu’il était nécessaire de pousser Hollande à la présidence, un Hollande plus docile aux suggestions du Bilderberg que Sarkozy, trop « électron libre » et trop proche d’Angela Merkel
Or, le Bilderberg ne veut pas d’une co-gestion franco-allemande de l’Europe, mais d’une co-gestion américano-européenne de monde occidental. Sur ce point il rejoint l’objectif de la French American Foundation. 
Jospin, à la fois membre du Bilderberg et du Siècle, et qui avait déclaré ne plus vouloir faire de politique, fut si présent pendant la campagne présidentielle car il était là pour surveiller que les instructions du directoire du Bilderberg serait bien respectée par tous. 
 
Le Siècle a aussi un objectif plus concret : placer le maximum de ses membres au gouvernement, peu importe qu’ils soient PS ou UMP. 
C’est la raison pour laquelle Sarkozy qui en est membre avait fait « l’ouverture » avec d’autres membres du club comme Attal. 
Vous comprendrez mieux la collusion des énarques de tous bords politiques en voyant la liste des « invités » ci-dessous : 
Président actuel depuis janvier 2011 : Nicole Notat, l’ancienne syndicaliste CFDT ; 
Vice-présidents Olivier Duhamel, journaliste politologue qui écrit, entre autres, dans Valeurs Actuelles (et le frère d’Alain) et Henry Loirette, président du musée du Louvre ; 
Trésorier : Marc Tessier, ancien président de France Télévision 
Secrétaire général Etienne Lacour, directeur de la rédaction de la Société Générale de Presse. 
 
Quelques « invités », membres du Siècle, sont issus de la finance et des affaires. Presque tous les Inspecteurs généraux des finances (énarques) en activité (114 sur 120 en 2009) appartiennent au Club… 
Thierry Breton (ancien ministre des Finances) 
Alain Lamassoure (ancien ministre du Budget) 
Pascal Lamy (ancien inspecteur général des finances, directeur de l’Organisation Mondiale du Commerce) 
Alain Minc (ancien inspecteur général des finances, essayiste, président de SANEF) 
Christian Noyer (ancien directeur du Trésor, Gouverneur de la Banque de France) 
Dominique Strauss-Kahn (ancien directeur général du FMI, ex-Bilderberg) 
 
Jean-Claude Trichet (ancien directeur du Trésor, ancien Gouverneur de la Banque de France, ancien président de la Banque Centrale Européenne) 
Jacques Attali (conseiller d’Etat, président de PlaNet Finance) 
Claude Bébéar (ancien président d’AXA, président de l’Institut Montaigne) 
Antoine Bernheim (dirigeant associé de la banque Lazard) 
Daniel Bouton (ancien directeur du Budget, ancien président de la Société Générale) Affaire KERVIEL avec 5 Milliards de perte partie avec une retraite de 730 000 €/an et encore Président du Conseil d’Administration de la SG 
Jean-Yves Haleter (ancien PDG du Crédit Lyonnais)  Affaire CREDIT LYONNAIS Vs TAPIE avec ADIDAS
Michel Pébereau (ancien président de la BNP Paribas) proche de l’Elysée
Jean Peyrelevade (dirigeant des banques Suez, Stern, Crédit Lyonnais) 
Édouard de Rothschild (banquier et homme d’affaires, Bilderberg) 
Jean-Paul Agon (directeur général de L’Oréal) 
Delphine Arnault (administratrice de sociétés et fille de Bernard Arnault) 
Bernard Bigot (patron du CEA) 
Bernard Boulito (Heinz et Asics) 
Stéphane Courbit 
Serge Dassault 
Étienne Davignon 
Louis Gallois 
Guillaume Pepy 
Antoine Guichard (ancien PDG du Groupe Casino) 
Philippe Jaffré (ELF Aquitaine, Zebank, Alstom) 
Louis Schweitzer (ancien président de Renault, ancien président de la HALDE) 
(La liste n’est pas limitative, et ne comporte que les plus connus) 
 
On y compte aussi évidemment bon nombre de journalistes et éditeurs de presse… 
Arlette Chabot 
Jean-Marie Colombani (journaliste, ancien président de Le Monde) 
Anne-Marie Couderc (Groupe Hachette Filipacchi Médias) 
Michèle Cotta (journaliste, ancienne directrice de France 2) 
Teresa Cremisi (présidente des éditions Flammarion) 
Alain Duhamel (politologue, chroniqueur à RTL) 
Michel Field (journaliste sur Europe 1) 
Franz-Olivier Giesbert 
Claude Imbert (journaliste au Point) 
Odile Jacob (éditrice) 
Denis Jeambar (ancien directeur des éditions du Seuil) 
Laurent Mouchard-Joffrin (journaliste et directeur de publication du Nouvel Observateur) 
Serge July (ancien PDG de Libération) 
Julien Kouchner (directeur général de l’Agence CAPA) 
Étienne Lacour (secrétaire général du Siècle) 
 
Maurice Lévy (PDG de Publicis) 
Serge Moati (journaliste sur France 5) 
Denis Olivennes (directeur d’Europe 1) 
Sylvie Pierre-Brossolette 
Bernard Pivot 
Patrick Poivre d’Arvor (journaliste et ancien présentateur télévisé à TF1) 
Alain de Pouzilhac (ancien PDG du groupe Havas) 
David Pujadas (journaliste et présentateur télévisé, France 2) 
Alain-Gérard Slama (journaliste au Figaro et à France Culture) 
Anne Sinclair 
Marc Tessier (ancien président de France Télévisions) 
 
Sans oublier les personnalités politiques… 
Martine Aubry PS 
Michel Barnier UMP 
Jacques Barrot Centriste-UMP 
François Bayrou Modem 
Éric Besson PS – UMP 
Jeannette Bougrab UMP 
Hervé de Charette Centriste 
Jean-Pierre Chevènement PS 
Jean-François Copé UMP 
Laurent Fabius PS 
Luc Ferry UMP 
Aurélie Filipetti PS 
François Fillon UMP 
Élisabeth Guigou PS 
Adeline Hazan PS 
Martin Hirsch PS 
François Hollande PS 
Nicolas Sarkozy UMP 
Jean-Paul Huchon PS 
Anne-Marie Idrac PS 
Lionel Jospin PS et Bilderberg 
Alain Juppé UMP 
Bernard Kouchner PS 
Jack Lang PS 
Noëlle Lenoir ? 
Corinne Lepage centriste 
Charles Millon droite
Pierre Moscovici PS 
Jean-Pierre Raffarin UMP 
Manuel Valls PS 
Jacques Toubon UMP 
Michel Vauzelle PS
Et 
Henri Weber PS 
Hubert Védrine PS 
Rama Yade UMP 
Marisol Touraine PS 
Fadela Amara PS 
Rachida Dati UMP 
 
Et enfin, la liste ne serait pas complète sans les syndicalistes… 
Jean-Christophe Le Duigou (ancien dirigeant de la CGT du corps des finances, puis receveur général des hypothèques) 
Nicole Notat (présidente de Le Siècle, ex-CFDT, puis présidente de Vigeo) 
Laurence Parisot (présidente du MEDEF) 
Ernest-Antoine Seillière (ancien président du MEDEF) 
Si vous doutez encore qu’il y ait une formidable collusion entre presse, finance, banques, affaires, syndicats et politiques, lisez et regardez : 
Au coeur du pouvoir : enquête sur le club le plus puissant de France Emmanuel Ratier 
Les Nouveaux Chiens de garde, film sorti en 2012 de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat dans lequel ils dénoncent le Siècle comme un lieu de collusion entre politiques et journalistes. 
Depuis novembre 2010, des moyens considérables de sécurité sont mis à disposition tous les dernier mercredi du mois le soir, sur la place de la Concorde et dans le quartier alentour, sur ordre de Michel Gaudin, préfet de police de Paris, également membre du club afin d’assurer la protection de tous ces joyeux drilles, majoritairement énarques et Sciences Po, qui soupent ensemble et préparent les mauvais coups qu’ils nous destinent tout en faisant semblant de se battre au petit écran et dans la presse. 
 
L’important dans une bande de copains n’est-il pas de se repasser les bons coups et les affaires juteuses pour que tout le monde y gagne ? Enfin, sauf les cochons de payants.  
 
LA FRENCH AMERICAN FOUNDATION (FAF) 
La French American Foundation (FAF) a été fondée en 1976 par trois membres du Council on Foreign Relations (CFR) américain et, dans sa version française, conjointement par les présidents Ford et Giscard d’Estaing pour cornaquer les plus éminents des jeunes dirigeants français. 
Le Council on Foreign Relations est un think tank (club de réflexion ou « laboratoire d’idées ») non partisan, américain, ayant pour but officiel d’analyser la politique étrangère américaine et la situation politique mondiale. 
Le CFR souhaite que ses membres reflètent la diversité de la société américaine et entend développer l’expérience de la génération montante de leaders en proposant des programmes qui incluent des rencontres et des discussions avec les officiels du gouvernement, des leaders mondiaux et des membres éminents de la communauté des affaires étrangères. 
Le coeur de son think tank est le David Rockefeller Studies Program, composé d’environ cinquante « adjoints » (pendants des « invités » du Siècle), tant démocrates que républicains. 
Cette noble assemblée se méfie des partis politiques, qu’elle range en bloc aux côtés des « factions » de tout acabit et considère comme un grave danger pour la République américaine. 
Pensant que l’architecture de gouvernance mondiale reflétait trop le monde tel qu’il existait en 1945 et n’était plus adapté au monde actuel, le CFR a lancé en 2008 un programme de cinq ans intitulé « International Institutions and Global Governance, World Order in the 21st Century« . Connu en France sous le nom « Nouvel Ordre Mondial« . 
Le programme du CFR se focalise sur quatre grands défis : 

 Contrer les menaces transnationales parmi lesquelles le terrorisme, 

 Promouvoir la sécurité énergétique, 

 Gérer l’économie mondiale, 

 Prévenir et répondre à des conflits violents. 
 
Quand on parle de la French American Foundation, filiale du CFR, évoquer le principe d’un « club cultivant l’amitié entre les peuples américain et français » comme le prétendent ses statuts est une aimable plaisanterie
À la lecture des noms composant le groupe des généreux donateurs et dirigeants, on peut se dire que des raisons bien matérielles et idéologiques doivent agiter les esprits de la FAF. 
 
En effet sans tous les nommer, on y trouve Franck Carlucci du groupe Carlyle ; David Rockfeller, ancien président du CFR et fondateur de la Trilatérale ou encore Ernest-Antoine Sellière, ancien président du patronat français et européen et président du groupe de Wendel. 
À ce niveau, la philanthropie n’existe pas. 
 
L’objectif de la FAF est d’intégrer des personnes appartenant à l’élite politique, économique, militaire et journalistique afin de véritablement quadriller le terrain
C’est le professeur de science politique et membre du CFR, Ezra Suleiman, qui fut pendant des années le seul habilité à accepter les recrues françaises de la FAF désignées par le terme de « Young Leaders« . 
« Depuis son lancement (en France) en 1981, le programme des Young Leaders aspire à sélectionner chaque année les candidats français susceptibles d’occuper des postes à haute responsabilité. » 
Côté américain, nous pouvons relever le président Bill Clinton Hillary Clinton ministre des affaires étrangères d’Obama et l’ex-patron de l’OTAN en Europe, le général Wesley Clark
Côté français, nous trouvons de nombreux journalistes comme Christine OckrentJean- Marie Colombani (Le Monde), Emmanuel ChainJérôme Clément (président d’ARTE) ; mais aussi de nombreux élus socialistes, François HollandePierre MoscoviciArnaud Montebourg, etc. ; et de l’UMP, Alain JuppéValérie PécresseJacques ToubonEric Raoult, etc. et aussi Nicolas Dupont-Aignan
L’énarchie française s’est ralliée depuis longtemps au dogme du mondialisme. 
 
Cependant, il est utile pour le système de maintenir une opposition artificielle entre UMP et PS alors qu’en fait, nous vivons dans le régime du parti unique. 
En jouant l’alternance droite-gauche, on fait croire au peuple qu’il y a une autre politique possible. 
 
En fait, les dirigeants énarques de l’UMP et du PS mènent le pays vers la même direction : l’intégration à un bloc euro-atlantique, à direction unique. 
Pourquoi pas, si cela se traduisait par une gouvernance vraiment efficace et l’amélioration des conditions de vie de la population dans la liberté, notamment celle de penser ? 
L’ennui, c’est que ce n’est pas le cas, on va plutôt vers Le meilleur des mondes ou 1984 d’Orwell
 
Le cas de Nicolas Dupont-Aignan est intéressant. Officiellement, il défend avec passion la souveraineté française mâtinée de gaullisme. En fait, c’est un leurre. Son appartenance à la FAF, depuis 2001, le prouve. 
Si Dupont-Aignan a été accepté au sein de la French American Foundation, cela signifie qu’il a dû présenter obligatoirement des gages prouvant sa bonne foi. On ne trompe pas facilement les élites mondialistes de la FAF. Ce politicien est utile au système parce qu’il est un dérivatif
 
Dans le cas de Dupont-Aignan, il s’agit de contrôler un mouvement en faveur de la cause nationale, défendue par le FN, pour ensuite arrondir les angles et empêcher que les « patriotes » puissent diffuser de véritables informations sur les origines du mondialisme. 
« Quand on ne peut pas arrêter une tendance, en particulier la rébellion de nombreux Français en faveur du retour à la souveraineté, il est préférable d’accompagner le mouvement pour l’étouffer par la suite. C’est la mission de NDA. Ce dernier ne doit pas jouer la comédie de l’homme qui n’est pas au courant des objectifs de la French American Foundation compte tenu des conditions de sélection pour y adhérer. Quant on fait partie de la FAF dont le but ultime est de réaliser un bloc euro-atlantique complet, on ne peut pas en même temps être gaulliste et se présenter comme un ardent défenseur d’une France souveraine. Dans le cadre de la course à la présidentielle NDA a mobilisé des espoirs pour récolter cinq cents signatures. Comme par hasard, il a ensuite échoué au grand dam des Français fidèles à la cause gaulliste. N’est-ce pas là un bon exemple de stérilisation des bonnes énergies ? 
C’est le cas de François Hollande, le patron du PS. Il suffit aussi de voir la longue liste des politiques membres du Parti socialiste et de l’UMP appartenant à la FAF. Peu importe l’équipe au pouvoir, la FAF aura ses hommes et ses femmes au pouvoir en France au service de l’Atlantisme. Il ne faut pas oublier aussi la présence de nombreux membres de la FAF au sein des grandes entreprises et du milieu journalistique. D’une certaine manière, tout est verrouillé. » (Pierre Hilliard, Revue-républicaine.fr) Page 
 
Sur les huit socialistes sélectionnés comme Young Leaders depuis François Hollande en 1996, six sont dans son gouvernement. 
François Hollande et Pierre Moscovici sont FAF depuis 1996, Marisol Touraine et Aquilino Morelle depuis 1998, Arnaud Montebourg depuis 2000 et Najat Vallaud-Belkacem depuis 2006, sont tous des « Young Leaders ». 
Tous ont été minutieusement sélectionnés et « formés » par ce très élitiste réseau, une forme de secte politique inconnue du grand public, sponsorisée entre autres, et ce n’est pas par hasard, par la banque franco-américaine Lazard dont le directeur est le très socialiste Mathieu Pigasse qui leur ouvre des comptes protégés à Lazard Frères Gestion à Genève. 
En d’autres termes, ils ont tous postulé et se sont fait parrainer pour être admis à suivre le programme phare mis en place par la FAF, la French American Fondation
La FAF est elle-même un organisme à cheval sur Paris et New York. À noter qu’entre 1997 et 2001, c’est John Negroponte qui présida la FAF, avant de devenir entre 2005 et 2007, sous Georges Bush, le premier directeur coordonnant tous les services secrets américains (Direction of National Intelligence), et dirigeant l’US States Intelligence Community qui regroupe une quinzaine de membres, dont le FBI et la CIA. 
Un président et cinq ministres en France : beau tir groupé, comme s’en enorgueillit à juste titre le site américain de la FAF : « The French-American Foundation is proud to have five Young Leader in the cabinet of President François Hollande, himself a Young Leader in 1996« , tandis que son site français n’en dit pas un mot. C’est beau la discrétion, la transparence et la morale républicaine ! 
« Pourquoi est-ce que les journalistes ne nous parlent pas de ça, à propos de François Hollande, au lieu de nous parler de son séjour d’étudiant et de son goût pour les cheese-burgers dont on n’a rien à faire ? ». Page 10/10 
 
Qu’ils demandent donc la réponse aux journalistes qui ont l’art de nous servir ces hamburgers, préparés par les communicants, en prenant leurs lecteurs pour des cornichons ! 
Qu’ils la demandent en particulier aux Young Leaders des médiasaujourd’hui actionnaires ou directeurs des principales rédactions, ces copains de promo de certains de nos nouveaux ministres pour certains d’entre eux : de Laurent Mouchard-Joffrin (Nouvel Observateur) à Denis Olivennes (Europe 1, Paris Match et JDD), en passant par Matthieu Pigasse (Banque Lazard et Inrockuptibles), Louis Dreyfus et Erik Izraelewicz (Le Monde)… Et la liste des hommes de médias Young Leaders est longue, comme on peut la lire plus intégralement dans l’enquête « Ils ont acheté la presse ». (Benjamin Dormann, cité par Atlantico). 
À New York, la venue de François Hollande et de sa nouvelle équipe était attendue sereinement. Vu de la FAF, « Welcome à la Hollande team » ; on reste en terrain connu, tout est sous contrôle, on est même fier d’avoir autant de ses poulains dans la place, nous l’avons vu. 
 
Que les angoissés se rassurent : « le changement, ce n’est pas pour maintenant », n’en déplaise à Jean-Luc Mélenchon qui croit tout savoir !
Maintenant vous savez ce qu’est une Démocratie de pacotille!!!

Nuit Debout n’a rien de démocratique !

Nuit Debout : le témoignage d’un CRS

Intéressant témoignage, il y a quelques jours (4 mai 2016), d’un certain Etienne, gradé dans une Compagnie Républicaine de Sécurité, et qui détaillait ses impressions lors de l’émission « Carrément Brunet » sur l’antenne de RMC.

L’émission est assez longue, mais l’intervention du policier peut s’écouter à partir de 22’47 :

Si l’on peut toujours discuter les éléments mis en avant dans le témoignage, il reste quelques faits saillants d’ailleurs facilement corroborés par ce qu’on a pu observer ces derniers jours, à commencer par la mansuétude particulièrement large dont ont fait preuve ces CRS envers les manifestants de la place de la République, à Paris. Mansuétude d’autant plus forte qu’elle correspond à l’absence d’ordres d’intervenir en provenance de leur hiérarchie et, par logique, de la part des politiciens pourtant en charge de l’ordre dans le pays (rappelons que nous sommes sous état d’urgence, apparemment) :

« On regarde les gens tout casser, uriner partout… On n’a pas formellement ordre de ne pas bouger, c’est que les ordres ne viennent pas. On est là, mais on ne peut pas intervenir. »

Comme par hasard, le policier explique en outre que les manifestants sont, à tous égards, les mêmes que ceux qu’on trouvait déjà, embourbés dans les pâtures reconverties en zones d’exactions diverses de Notre-Dame-Des-Landes, à protester contre le projet d’aéroport :

« C’est le même public, vous avez juste deux ou trois bobos qui se greffent pour fumer des joints… Les gens veulent faire une ZAD sur la place. Ils demandent des pissotières, et puis après ce sera des tentes, des mecs monteront des cabanes. »

Oh, que va-t-il imaginer là ! Parions au contraire que tout rentrera dans l’ordre citoyen et festif, avec des échanges de bons procédés et un nettoyage en règle des cochonneries laissées sur place, vous ne croyez pas ?

image: http://i0.wp.com/h16free.com/wp-content/uploads/2016/05/nuitdebout-place-r%C3%A9publique-d%C3%A9gueulasse.jpg?resize=300%2C400

nuitdebout - place république dégueulasse

En savoir plus sur http://h16free.com/2016/05/04/52827-nuit-debout-le-temoignage-dun-crs#F0uKqAcatIvdAAOF.99

Lettre Type refus compteur Linky

Lettre recommandée avec Accusé de Réception

Objet : changement de compteur

Monsieur le Président,

Vous m’avez récemment adressé un courrier m’informant que l’un de vos agents viendrait à mon domicile pour procéder au changement du compteur d’électricité, l’actuel compteur devant être remplacé par un compteur LINKY.

Toutefois, il résulte de l’article L 322-4 du code de l’énergie que :

« Sous réserve des dispositions de l’article L. 324-1, les ouvrages des réseaux publics de distribution, y compris ceux qui, ayant appartenu à Electricité de France, ont fait l’objet d’un transfert au 1er janvier 2005, appartiennent aux collectivités territoriales ou à leurs groupements désignés au IV de l’article L. 2224-31 du code général des collectivités territoriales.

Toutefois, la société gestionnaire du réseau public de distribution, issue de la séparation juridique imposée à Electricité de France par l’article L. 111-57, est propriétaire de la partie des postes de transformation du courant de haute ou très haute tension en moyenne tension qu’elle exploite ».

Ce qui signifie que les compteurs (les anciens comme les nouveaux) appartiennent à la personne publique concédante.

Il faut préciser que cette propriété, d’origine législative, ne peut pas vous être transférée (Cour administrative d’appel de Nancy, 12 mai 2014, n° 13NC01303).

Dès lors, par la présente, je vous remercie de bien vouloir m’apporter la preuve de l’autorisation expresse que vous aura donné la personne publique concédante afin de pouvoir procéder aux changements de ses compteurs.

A défaut de la production d’une telle preuve, vous comprendrez que je ne peux vous laisser procéder à votre intervention sur un équipement qui ne vous appartient pas, sous peine d’engager ma responsabilité.

Par ailleurs, je vous remercie également de me communiquer par écrit la preuve que la domotique présente à mon domicile pourra continuer de fonctionner sans aucune difficulté en présence du CPL dont les radiofréquences de 63,3 KHz et 74 KHz sont prévues en superposition au 50 Hz et que toutes les mesures nécessaires ont été prises pour que ce dernier n’occasionne aucun dommage en matière de santé et ne porte pas atteinte à la protection de mes données personnelles.

Enfin, il convient que vous m’adressiez une attestation de l’assurance couvrant tous les risques pouvant être causés par les radiofréquences du CPL couplé à un tel compteur.

Dans l’attente de vous lire, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes salutations distinguées.

 

 

XXXXXXXXXX

Cc/ Monsieur le Maire

Dehors la CGT productive de chômage !!!

Une grève à la SNCF et la RATP est annoncée pour mardi, à l’appel de la CGT. Le syndicat appelle les salariés des transports à une mobilisation nationale pour la défense du service public et contre le «dumping social». Jointes par l’AFP, les deux …

et pendant ce temps la , »les pauvres « syndiqués payent par leur cotisation la remise en état de l’appartement de leur secrétairenbravo ,belle mentalité et ça critique le gouvernement ,n’importe quoi

Une énième grève pour quoi? Leur aurait-on interdit d’arhumatiser les crêpes pendant les heures de travail? ;-)))

Après l’affaire du paon CGT qui vit comme un coq, de la mentalité à la SNCM etc toute la France se moque du baratin de la CGT et à mon avis cette énième grève sera peu suivie car la colère des français commence à sérieusement monter contre la CGT.

Ils feraient d’appeler a la grève contre leur patron en bossant et donner la gratuité aux voyageurs. La cgt ne’ représente plus rien

Eh bien voilà les usager pris encore une fois en otages! Pour quelle raison? Défendre le service public! Foutaise, ils sont en train de le détruire, comme les dockers, la SNCM et tant d’autre moins connus. On devrait les envoyer avec un billet « aller » à Cuba. Ils y seraient très heureux, rien à faire, manifester pour Fidel etc… Honte à ces privilégiés qui se plaignent toujours la bouche ouverte. Bon Dieu, qu’on les mette au boulot!!

la France classée dans les premières pour les grèves, tous ces grévistes devraient aller travailler dans le privé, je pense qu’ils auraient une toute autre façon de voir les choses, les grèves sont vitales pour la SNCF et RATP, ils en terminent une et en projettent d’autres, des fainéants bien trop payés pour ce qu’ils font, vivement la concurrence

Le pays va très mal ,mais la CGT ajoute de l’huile pour accélérer la chute, il faut dire que s’il y avait des statistiques sur le sujet ce syndicat serait champion d’Europe peut être même du monde!

il faut reconnaitre que ces agents des services publics sont tellement malheureux en comparaison avec des salariés du privé qui sont a l’usine, dans le batiment ou a la métallurgie !!!!!!!!!!!!!

Décidément, la CGT reste égale à ses principes de toujours! Un ancien dirigeant disait, il y a plusieurs décennies, qu’il était favorable à une autre Politique! Il est mort avant de nous révéler quelle était cette autre Politique, mais son idée a perduré! Donc tout est bon pour casser ce qui existe, et ce syndicat conservateur, en contradiction avec ce qui vient d’être dit, s’appuie sur les tenants des privilèges acquis en interdisant tout changement! Comprenne qui pourra!!!

Bravo à tous ces syndicats qui finissent d’assassiner notre pays. Ils se fichent pas mal du sort des français. Vivement la disprition de ces derniers fossoyeurs de 1è classe .

Quand la République devient bananière

 

Plus de 28 Milliards 105 Millions d’Euros évaporés

On le savait, mais ça ne fait pas plaisir pour autant. Si l’on écoute certains journalistes les caisses de la France sont vides!
Visiblement, c’est l’inverse, La France semblerait riche, sauf que les Français paient de plus en plus cher leur couverture sociale et leur retraite qui fond comme neige au soleil.

Et ça c’est normal ?? alors que nous on s’enfonce pour eux !! Endettement de la France : 97% du Produit Intérieur Brut.

Des milliards d’euros sont atomisés tous les jours… Pendant ce temps François Hollande et son gouvernement serre la vis pour ponctionner encore plus la classe moyenne.

De quoi s’agit-il ? Je me suis intéressé au mystérieux Club de Paris, qui a le pouvoir d’annuler des dettes en claquant des doigts. Deux secondes et hop, terminé. Mieux que le dernier spectacle de magie de Dani Lary…

Pour les amateurs : (http://www.dani-lary.com/ ) A noter que le Club de Paris œuvre en secret sous la supervision du Directeur du Trésor et de Bercy…. Quand même. Deux liens très instructifs, mais cela reste assez nébuleux :

http://www.clubdeparis.org/sections/composition/fonctionnement-du-club/reunionshttp://fr.wikipedia.org/wiki/Club_de_Paris

Voici une liste non exhaustive des dettes annulées récemment par le Club de Paris sous la houlette de Bercy. On s’aperçoit que c’est un beau panier de crabe.

Annulation de la dette publique de la Guinée-Bissau : 10 millions d’€ 

http://www.europe1.fr/International/La-France-efface-la-dette-de-la-Guinee-Bissau-833993/

Annulation de la dette des Comores : 12,5 millions de $ 

http://comoresdroit.centerblog.net/1225-le-club-de-paris-annule-la-dette-des-comores

Annulation de la dette de Madagascar : 375 millions d’€ 

http://forum.aufeminin.com/forum/actu1/__f32527_actu1-La-france-annule-la-dette-de-madagascar.html

Annulation de la dette de la Côte d’Ivoire : Plus de 2 milliards d’€

http://www.leparisien.fr/politique/la-france-annule-la-dette-ivoirienne-24-07-2012-2100831.php

Annulation de la moitié de la dette des Seychelles : (Que la moitié ? Pas de bol pour les Seychellois) 100 millions d’€ 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Seychelles

Annulation de la dette de la République du Congo : 700 millions d’€ 

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2010/07/20/la-france-annule-la-dette-du-congo_1390041_3212.html

Annulation de la dette du Malawi : 364 millions de $ 

http://www.jeuneafrique.com/Article/LIN29106malawelunna0/

Annulation de la dette du Togo : 100 millions d’€ 

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/05/12/la-france-annule-la-dette-du-togo-d-un-montant-de-100-millions-d-euros_1520854_321

Annulation de la dette extérieure du Nigéria de 80% 

http://www.alternatives-economiques.fr/nigeria—la-dette-exterieure-reduite-de-80—_fr_art_195_22401.html

Annulation de la dette de l’Ouganda : 75 millions d’€ 

http://www.clubdeparis.org/sections/communication/archives-anterieures/ouganda

Annulation de la dette de la Mauritanie : 45 millions d’€ 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/03/04/01011-20100304FILWWW00461-mauritanie-la-france-annule-une-dette.php

Ces chiffres me donnent le tournis. Si je demandais à mon banquier de m’effacer mon petit découvert de 1000€, je me verrais interdit de chéquier et prié de changer de banque…

Qu’en dites vous braves gens, vous qui tirez le diable par la queue tous les mois ? Elle n’est pas belle la vie ?

Continuons à ce rythme et dans peu de temps ils vont nous faire le coup de Chypre. C’est tellement énorme que j’ai cru au début à un hoax, mais après vérifications, nous sommes bien dans le réel.

Finalement gouverner, c’est facile. Il faut juste acheter un stock de gommes, prévoir des « gommeuses » et hop….. Au moins cela créera quelques emplois.

Quand les Français auront compris qu’ils sont pris pour des cons …!!!,

les poules auront des dents … !!!

Vive la France !!!

Sur France 3 Alsace le 3 janvier 2012 à 19 heures, appel est lancé pour sauver Manil, un bébé algérien qui a besoin d’une greffe de moelle osseuse.

La famille demande à la France de le faire car, en Algérie, ils n’auraient pas les compétences…???

Et la journaliste de préciser qu’actuellement, rien qu’avec l’Hôpital de Hautepierre, la sécurité sociale algérienne à une dette de 588.000 euros QU’ELLE REFUSE DE PAYER.

Et l’Hôpital de Hautepierre estime le coût de l’opération entre 200 et 500.000 €.

1 Hôpital (en l’occurrence Hautepierre) 588.000 € ! multiplié par combien d’Hôpitaux en France ?

On nous marche sur la tête !

C’est quand même devenu une aberration cette histoire d’Aide Médicale d’État.

La sécu nous rembourse de moins en moins, pour dans le même temps soigner des gens de « TOUS les COINS » du monde qui ont trouvé de l’argent pour payer les passeurs pour venir mais n’en n’ont plus en arrivant chez nous.

Ras-le-bol de payer pour ces gens venus illégalement car on ne peut plus accueillir toute la misère du monde !

Pensons un peu à nous, les Français, canal historique, qui avons déjà énormément cotisé à la sécu … Ce serait un juste retour des choses. Mais non !

L’Aide Médicale d’État (A.M.E.) (VRAI) : Un cadeau bien luxueux, alors qu’on nous demande de nous serrer la ceinture, parce que les caisses sont vides. L’AME permet ainsi de couvrir le tourisme médical aux frais du contribuable Français. Laurent Lantieri, le grand spécialiste français de la greffe du visage, a confié son agacement :

« Soigner les étrangers en cas d’urgence ou pour des maladies contagieuses qui pourraient se propager me paraît légitime et nécessaire.

En revanche, je vois arriver à ma consultation des patients qui abusent du système ».

Claudine Blanchet-Bardon, spécialiste des maladies génétiques de la peau, voit débarquer des patients AME venus du bout du monde :

« Ils arrivent clandestinement ici, et à cause des associations en tous genres, ces gens restent tranquilles pendant trois mois et débarquent à ma consultation avec leur attestation AME, accompagnés d’un interprète.

L’interprète, lui, ils le payent, mais pas ce qui est médical !!!

Un cancérologue raconte :
« Nous avons des patients qui vivent en Algérie et qui ont l’AME. »
Ils viennent en France régulièrement pour leur traitement, puis repartent chez eux.
Ils ne payent que l’avion…

Un médecin raconte : »Des femmes sans-papiers peuvent faire valoir leurs droits à des traitements d’aide médicale à la procréation. »
Chaque tentative de fécondation in vitro (FIV) coûte entre 8.000 et 10.000 €.
Les seules conditions requises pour obtenir l’AME sont :
– 3 mois de résidence en France,
– des ressources inférieures à 634 € par mois. Toi, tu paies tes impôts et tes remboursements de la SECU diminuent. Les demandeurs étant hors-la-loi, le calcul des ressources relève de la fiction et malgré cela la CPAM délivre le sésame.

Depuis deux ans, la facture de la couverture médicale des sans-papiers s’envole.
Son rythme de progression est trois à quatre fois supérieur à celui des dépenses de santé de tout le pays : + 13% en 2009 (530 millions € pour 210.000 bénéficiaires) et + 17% au début de cette année.
De toute évidence, l’enveloppe de 535 millions € prévue en 2010 sera largement dépassée.

Pour l’an prochain, ce sont 588 millions € que Bercy a mis de côté pour l’AME soit, à peu de chose près, le montant des recettes fiscales que le gouvernement veut récupérer sur les mariés-pacsés-divorcés, ou encore le coût global du bouclier fiscal.

Le projet de loi de financement, présenté début octobre, table de son côté sur une progression de 73 millions dans un budget global de 677 millions pour l’AME en 2015. Pour expliquer ses calculs, le rapporteur invoque également le coût «très élevé» de la santé des immigrés illégaux à Mayotte, en passe de devenir un département «à part entière» et où l’AME n’existe pas officiellement en tant que telle. «La Direction générale de la santé nous a avoué qu’elle ignorait le coût de la santé des immigrés illégaux à Mayotte», souligne Claude Goasguen, qui se dit «effaré d’une telle opacité».

Si la bataille de chiffres n’est pas nouvelle, l’envolée de l’AME a été reconnue par la ministre de la Santé en juin dernier. La prévision de 588 millions avait en effet abouti à une dépense de 744 millions. Marisol Touraine avait pointé que les dépenses de l’AME avaient largement dépassé les prévisions en raison de «la forte poussée du nombre de bénéficiaires», sans-papiers résidant en France depuis plus de trois mois. Leur nombre s’est en effet accru de 35 % en deux ans, passant de moins de 209.000 en 2011 à plus de 282.000 en 2013. Parmi eux, des fraudeurs comme des Géorgiens atteints de tuberculose ou des patients ayant acheté des cartes AME sur un site Internet chinois… La ministre avait reconnu que des filières seraient en partie responsables de cet accroissement.(source Figaro)

Le député Thierry Mariani interrogé sur l’AME :
« L’Aide médicale d’État est nécessaire pour des motifs humanitaires : il est normal qu’un étranger en danger grave immédiat soit soigné dans notre pays. Mais ce que je veux, c’est en limiter les dérives ».

Ces deux dernières années, les dépenses de l’AME ont augmenté quatre fois plus vite que celles du régime général, soit 17% ; et ces dix derniers mois, accrochez-vous, elles ont augmenté, en Ile-de-France, de 66%. 

Mais, plus que cette «poussée», Claude Goasguen dénonce l’absence de contrôle du budget versé chaque année par l’État à la Cnam (Caisse nationale d’assurance-maladie). «Un chèque en blanc qui n’incite pas la Cnam à lutter contre la fraude. Pourquoi contrôlerait-elle la gestion de l’AME alors que ce n’est pas sur son budget?» interroge l’élu. 160 emplois à temps plein à la Sécurité sociale travaillent au contrôle de l’AME, a récemment indiqué Marisol Touraine. «Pour contrôler 280 bénéficiaires et 191.000 nouvelles ouvertures de droits annuelles, c’est dérisoire. D’autant plus que la carte papier de l’AME est très aisément falsifiable», souffle le parlementaire. De surcroît, le député UMP de Paris, qui présentera son rapport sur l’AME en commission des finances le 3 novembre, s’agace une nouvelle fois des «énormes difficultés» qu’il a rencontrées pour obtenir des informations sur les dépenses de l’AME. «Chaque année, c’est le cirque pour avoir les chiffres. Depuis un mois, je demande à la Cnam de me recevoir et ils viennent tout juste d’accepter une audition sous la menace d’un pouvoir parlementaire spécial», déplore Claude Goasguen. Las des querelles autour de l’AME, le rapporteur préconise de plafonner son montant. Il plaide pour un budget de 200 millions , «comme dans les autres pays européens» et «suffisant pour répondre à l’urgence humanitaire».

On ne peut pas expliquer aux bénéficiaires du régime général que l’on cesse de rembourser certains de leurs médicaments pour tenir les 3% d’augmentation tout en maintenant l’AME, qui coûte 744 millions €, au profit d’étrangers en situation illégale !

Par ailleurs, il n’est pas juste non plus qu’un Français paye un forfait hospitalier et pas un immigré illégal.

Quelle injustice quand même !!!

Soit vous pouvez faire passer cette information qui a été vérifiée, ou bien vous pouvez continuer à bailler aux corneilles, parce que de l’argent vous en avez plein les valises !

A + pour découvrir d’autres scandales de ce genre…

On n’en est plus à un près !

À faire suivre, il faut que cela fasse le tour de France !!!

Alerte très grave. « Bain de sang » en vue.

Il y a quelques heures, le gouverneur de la Banque de france déclarait: les banques françaises sont “deux fois plus solides” qu’en 2007 !

Ce qui signifie: il y a un problème. Ce genre de personnage ne dit jamais la réalité, mais toujours le contraire.

La preuve: Inquiétant ! La chute des valeurs bancaires est plus rapide que pendant la crise des supprimes de 2008.

Lisez aussi: Économie : les banques françaises sont-elles en danger ?

Et encore: Bain de sang sur les marchés pour les banques Européennes, au bord de l’implosion

Et maintenant que vont ils faire: vous plumer. Pourquoi: parce que vos politiques tous bords confondus n’ont rien réformé et les banques ont continué leurs pratiques;

Alors qu’on ne pensait pas que l’index du Baltic Dry pourrait descendre encore plus bas… Eh bien si…
Comme quoi, l’avenir a toujours plus d’imagination que nous !!!! Imaginez que depuis lundi dernier, il a glissé à 298 points…
Bientôt, le BD finira par découvrir du pétrole dans les fonds marins…
« voilà, le BDI vient de passer sous la barre des 300 à 298 aujourd’hui. Cela se vérifie en temps réel sur la carte suivante pour les navires en transit VesselFinder. Regardez bien dans le Pacifique entre les continents: rien. Dans l’Atlantique: qu’une dizaine de navires qui viennent de quitter près de Gibraltar« .

On m’a envoyé cette capture de l’Index du Fret aérien (IPST) sur son écran… Il confirme la tendance.

Management de la terreur et privation des libertés

Edward Snowden adresse un message à la France en français par Guillaume Champeau

Edward Snowden a pris son clavier pour écrire en Français aux internautes de France, et les mettre en garde contre la tentation d’abandonner des libertés pour lutter contre le terrorisme qui les combat.

« Abandonner une société libre par peur du terrorisme est le seul moyen de se laisser vaincre par celui-ci ». Actuellement réfugié en Russie où il a trouvé asile après ses révélations sur les programmes de surveillance massive de la NSA et des alliés occidentaux, Edward Snowden s’invite dans le débat public français.

Alors que l’Assemblée nationale a adopté lundi soir l’article 1er du projet de loi constitutionnelle qui inscrit l’état d’urgence et les pouvoirs spéciaux qu’il permet dans la Constitution, Edward Snowden a réagi pour mettre en garde les Français tentés par le repli sécuritaire dans le combat contre le terrorisme. Il a publié à l’appui de son commentaire la copie d’un tweet qui soulignait que 441 députés sur les 577 élus à l’Assemblée avaient brillé par leur absence au moment du vote, sur un texte pourtant fondamental pour les libertés en France.

L’article 1er du projet de loi dit de « protection de la Nation » donne pouvoir au gouvernement de décréter l’état d’urgence « soit en cas de péril imminent résultant d’atteintes graves à l’ordre public, soit en cas d’événements présentant, par leur nature et leur gravité, le caractère de calamité publique ». Il donne au Parlement le pouvoir de fixer par la loi toutes les mesures de police administratives qu’il juge utile pour affronter cet état d’urgence, le Conseil constitutionnel étant alors quasiment dépourvu de tout pouvoir de censure.

LA FRANCE, QUI NOUS A DONNÉ LA STATUE DE LA LIBERTÉ, A VOTÉ POUR ABANDONNER LA SIENNE »

Le texte prévoit que l’état d’urgence peut être décrété pour 12 jours, puis autorisé par le Parlement pour des périodes maximales de 4 mois renouvelables.

Silencieux pendant plusieurs années après ses révélations, Edward Snowden est arrivé en septembre 2015 sur Twitter, où il commente régulièrement l’actualité internationale liée aux libertés publiques. C’est toutefois la première fois qu’il publie dans une autre langue que son anglais maternel.

Avant de publier sa mise en garde en français, Edward Snowden avait publié un premier message pour s’inquiéter du recul des libertés en France. « La France, qui nous a donné la Statue de la Liberté, a voté pour abandonner la sienne », a-t-il tweeté en renvoyant vers un communiqué de Human Rights Watch, l’une des associations les plus influentes dans le monde sur la protection des droits fondamentaux.

 

On nous empoisonne A ne surtout pas louper sur France 2

Chaque année, près de 100 000 tonnes de pesticides classés dangereux ou potentiellement dangereux sont utilisés en France. Les équipes de « Cash Investigation » et de francetv info ont analysé le détail des ventes de ces pesticides qui mettent en danger la santé de nos enfants.

Les données avec lesquelles nous avons travaillé proviennent du ministère de l’Écologie. Le ministère de l’Agriculture exerce également un droit de regard sur leur publication. Elles sont confidentielles et couvrent une période qui s’étend de 2008 à 2013 (et de 2009 à 2013 pour l’outre-mer).

Plusieurs milliers de pesticides différents ont été vendus sur le marché français pendant cette période. Si certains ne présentent pas de risques, d’autres contiennent des substances actives qui ont d’ores et déjà été identifiées comme présentant un risque probable ou avéré pour l’être humain. Certaines ont même été interdites au cours de la période observée, mais la plupart d’entre elles sont encore autorisées.

La Gironde, la Marne et la Loire-Atlantique en tête

Nous avons identifié 71 substances qui sont jugées dangereuses ou potentiellement dangereuses par des organismes américain (Environmental Protection Agency) et européen (base de données gérée par la Commission européenne) ou le Centre international de recherche sur le cancer, qui dépend de l’OMS.

Puis nous avons dessiné la carte des départements qui consomment ces substances en plus grandes quantités : les départements de la Gironde, de la Marne et de la Loire-Atlantique arrivent largement en tête de notre classement, avec des ventes de pesticides dangereux trois fois et demie supérieures à la moyenne de l’ensemble des départements français.

Cliquez sur chaque département pour connaître le détail des cinq pesticides dangereux les plus vendus près de chez vous, leur mode d’utilisation et les risques qu’ils comportent. 

http://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/pesticides/enquete-cash-investigation-quels-pesticides-dangereux-sont-utilises-pres-de-chez-vous_1294797.html#xtor=EREC-38-%5BPesticides%20dangereux%20:%20quels%20sont%20les%20plus%20utilis%E9s%20pr%E8s%20de%20chez%20vous%20?%5D-20160202-%5BUne%5D

 

Linky Round 2

Bonjour à tous,

La mobilisation continue, voici 2 pétitions contre l’implantation du système LINKY/CPL:
http://www.mesopinions.com/petition/sante/retrait-installations-compteurlinky/17539
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/compteur-linky-sens-economique-eco-1084.html

Faites signer vos enfants, parents, grand-parents, familles, amis, réseaux sociaux.
La santé de tous est concernée
En pièce jointe, un tract à distribuer et diffuser massivement
Linky_prez_221215

Et ci dessous: une étude établit la causalité pour l’électrosensibilité, avec vidéo du Pr Belpomme :
http://www.robindestoits.org/VIDEO-Ondes-une-etude-etablit-la-causalite-pour-l-electrosensibilite–Robin-des-Toits-06-01-2015_a2365.html
Bien sincèrement

ROBIN DES TOITS
Correspondance : 33 rue d’Amsterdam 75008 Paris
Tél. : 33 1 47 00 96 33
Permanences téléphoniques de Marc CENDRIER :
– le matin entre 8h00 et 9h00 (sauf samedi et dimanche matin)
– le soir entre 21h00 et 22h00
E-mail : contact@robindestoits.org
http://www.robindestoits.org/

Linky_prez_221215

Loi du renseignement suite 2 : quand la presse crie au scandale sur leur liberté d’expression !

Visiblement ce qui est bien avec « les merdias », c’est leur temps de réaction relativement aléatoire en fonction de l’atteinte à « leur liberté » et dans notre cas à l’expression.

Et oui pas moins de deux mois, plusieurs lectures du projet de loi sur le renseignement à l’Assemblée, puis au Sénat, puis à l’Assemblée pour ensuite passer au vote définitive et à l’adoption de la loi. Heu !!!??? C’était quand déjà ? Ha oui ! en Avril.

Début juin ding dong!!! La presse monte aux créneaux, mieux vaut tard que jamais seulement là le HIC, c’est que c’est un peu tard et la loi fallacieuse est déjà en action.

Messieurs « les merdias » quand allez-vous faire votre métier, oui celui pour lequel vous avez un sésame votre carte de presse, à moins que que ça ne soit qu’une jolie carte qui ne servent a rien à si pardon avoir des avantages personnel !

Voici un video, merci à l’Agence Info Libre, qui fait son travail d’investigation et de média digne de ce nom.

Cette vidéo montre plus d’une centaine (je suis mort de rire, tellement pathétique!) de manifestants se sont donnés rendez-vous place de la République à Paris à la veille du vote du Sénat sur la loi de renseignement. L’accent a été particulièrement mis sur les risques potentiels encourus par les journalistes qui seront incapables, si ce n’est déjà le cas, de protéger l’anonymat de leurs sources.
« Sans protection des sources, plus de journalisme » a rappelé Emmanuel Vire, secrétaire général du Syndicat National des Journalistes – CG (efficace ce syndicat, non?)