Archives Mensuelles: février 2016

Alerte très grave. « Bain de sang » en vue.

Il y a quelques heures, le gouverneur de la Banque de france déclarait: les banques françaises sont “deux fois plus solides” qu’en 2007 !

Ce qui signifie: il y a un problème. Ce genre de personnage ne dit jamais la réalité, mais toujours le contraire.

La preuve: Inquiétant ! La chute des valeurs bancaires est plus rapide que pendant la crise des supprimes de 2008.

Lisez aussi: Économie : les banques françaises sont-elles en danger ?

Et encore: Bain de sang sur les marchés pour les banques Européennes, au bord de l’implosion

Et maintenant que vont ils faire: vous plumer. Pourquoi: parce que vos politiques tous bords confondus n’ont rien réformé et les banques ont continué leurs pratiques;

Alors qu’on ne pensait pas que l’index du Baltic Dry pourrait descendre encore plus bas… Eh bien si…
Comme quoi, l’avenir a toujours plus d’imagination que nous !!!! Imaginez que depuis lundi dernier, il a glissé à 298 points…
Bientôt, le BD finira par découvrir du pétrole dans les fonds marins…
« voilà, le BDI vient de passer sous la barre des 300 à 298 aujourd’hui. Cela se vérifie en temps réel sur la carte suivante pour les navires en transit VesselFinder. Regardez bien dans le Pacifique entre les continents: rien. Dans l’Atlantique: qu’une dizaine de navires qui viennent de quitter près de Gibraltar« .

On m’a envoyé cette capture de l’Index du Fret aérien (IPST) sur son écran… Il confirme la tendance.

Publicités

Management de la terreur et privation des libertés

Edward Snowden adresse un message à la France en français par Guillaume Champeau

Edward Snowden a pris son clavier pour écrire en Français aux internautes de France, et les mettre en garde contre la tentation d’abandonner des libertés pour lutter contre le terrorisme qui les combat.

« Abandonner une société libre par peur du terrorisme est le seul moyen de se laisser vaincre par celui-ci ». Actuellement réfugié en Russie où il a trouvé asile après ses révélations sur les programmes de surveillance massive de la NSA et des alliés occidentaux, Edward Snowden s’invite dans le débat public français.

Alors que l’Assemblée nationale a adopté lundi soir l’article 1er du projet de loi constitutionnelle qui inscrit l’état d’urgence et les pouvoirs spéciaux qu’il permet dans la Constitution, Edward Snowden a réagi pour mettre en garde les Français tentés par le repli sécuritaire dans le combat contre le terrorisme. Il a publié à l’appui de son commentaire la copie d’un tweet qui soulignait que 441 députés sur les 577 élus à l’Assemblée avaient brillé par leur absence au moment du vote, sur un texte pourtant fondamental pour les libertés en France.

L’article 1er du projet de loi dit de « protection de la Nation » donne pouvoir au gouvernement de décréter l’état d’urgence « soit en cas de péril imminent résultant d’atteintes graves à l’ordre public, soit en cas d’événements présentant, par leur nature et leur gravité, le caractère de calamité publique ». Il donne au Parlement le pouvoir de fixer par la loi toutes les mesures de police administratives qu’il juge utile pour affronter cet état d’urgence, le Conseil constitutionnel étant alors quasiment dépourvu de tout pouvoir de censure.

LA FRANCE, QUI NOUS A DONNÉ LA STATUE DE LA LIBERTÉ, A VOTÉ POUR ABANDONNER LA SIENNE »

Le texte prévoit que l’état d’urgence peut être décrété pour 12 jours, puis autorisé par le Parlement pour des périodes maximales de 4 mois renouvelables.

Silencieux pendant plusieurs années après ses révélations, Edward Snowden est arrivé en septembre 2015 sur Twitter, où il commente régulièrement l’actualité internationale liée aux libertés publiques. C’est toutefois la première fois qu’il publie dans une autre langue que son anglais maternel.

Avant de publier sa mise en garde en français, Edward Snowden avait publié un premier message pour s’inquiéter du recul des libertés en France. « La France, qui nous a donné la Statue de la Liberté, a voté pour abandonner la sienne », a-t-il tweeté en renvoyant vers un communiqué de Human Rights Watch, l’une des associations les plus influentes dans le monde sur la protection des droits fondamentaux.

 

On nous empoisonne A ne surtout pas louper sur France 2

Chaque année, près de 100 000 tonnes de pesticides classés dangereux ou potentiellement dangereux sont utilisés en France. Les équipes de « Cash Investigation » et de francetv info ont analysé le détail des ventes de ces pesticides qui mettent en danger la santé de nos enfants.

Les données avec lesquelles nous avons travaillé proviennent du ministère de l’Écologie. Le ministère de l’Agriculture exerce également un droit de regard sur leur publication. Elles sont confidentielles et couvrent une période qui s’étend de 2008 à 2013 (et de 2009 à 2013 pour l’outre-mer).

Plusieurs milliers de pesticides différents ont été vendus sur le marché français pendant cette période. Si certains ne présentent pas de risques, d’autres contiennent des substances actives qui ont d’ores et déjà été identifiées comme présentant un risque probable ou avéré pour l’être humain. Certaines ont même été interdites au cours de la période observée, mais la plupart d’entre elles sont encore autorisées.

La Gironde, la Marne et la Loire-Atlantique en tête

Nous avons identifié 71 substances qui sont jugées dangereuses ou potentiellement dangereuses par des organismes américain (Environmental Protection Agency) et européen (base de données gérée par la Commission européenne) ou le Centre international de recherche sur le cancer, qui dépend de l’OMS.

Puis nous avons dessiné la carte des départements qui consomment ces substances en plus grandes quantités : les départements de la Gironde, de la Marne et de la Loire-Atlantique arrivent largement en tête de notre classement, avec des ventes de pesticides dangereux trois fois et demie supérieures à la moyenne de l’ensemble des départements français.

Cliquez sur chaque département pour connaître le détail des cinq pesticides dangereux les plus vendus près de chez vous, leur mode d’utilisation et les risques qu’ils comportent. 

http://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/pesticides/enquete-cash-investigation-quels-pesticides-dangereux-sont-utilises-pres-de-chez-vous_1294797.html#xtor=EREC-38-%5BPesticides%20dangereux%20:%20quels%20sont%20les%20plus%20utilis%E9s%20pr%E8s%20de%20chez%20vous%20?%5D-20160202-%5BUne%5D

 

Linky Round 2

Bonjour à tous,

La mobilisation continue, voici 2 pétitions contre l’implantation du système LINKY/CPL:
http://www.mesopinions.com/petition/sante/retrait-installations-compteurlinky/17539
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/compteur-linky-sens-economique-eco-1084.html

Faites signer vos enfants, parents, grand-parents, familles, amis, réseaux sociaux.
La santé de tous est concernée
En pièce jointe, un tract à distribuer et diffuser massivement
Linky_prez_221215

Et ci dessous: une étude établit la causalité pour l’électrosensibilité, avec vidéo du Pr Belpomme :
http://www.robindestoits.org/VIDEO-Ondes-une-etude-etablit-la-causalite-pour-l-electrosensibilite–Robin-des-Toits-06-01-2015_a2365.html
Bien sincèrement

ROBIN DES TOITS
Correspondance : 33 rue d’Amsterdam 75008 Paris
Tél. : 33 1 47 00 96 33
Permanences téléphoniques de Marc CENDRIER :
– le matin entre 8h00 et 9h00 (sauf samedi et dimanche matin)
– le soir entre 21h00 et 22h00
E-mail : contact@robindestoits.org
http://www.robindestoits.org/

Linky_prez_221215

Loi du renseignement suite 2 : quand la presse crie au scandale sur leur liberté d’expression !

Visiblement ce qui est bien avec « les merdias », c’est leur temps de réaction relativement aléatoire en fonction de l’atteinte à « leur liberté » et dans notre cas à l’expression.

Et oui pas moins de deux mois, plusieurs lectures du projet de loi sur le renseignement à l’Assemblée, puis au Sénat, puis à l’Assemblée pour ensuite passer au vote définitive et à l’adoption de la loi. Heu !!!??? C’était quand déjà ? Ha oui ! en Avril.

Début juin ding dong!!! La presse monte aux créneaux, mieux vaut tard que jamais seulement là le HIC, c’est que c’est un peu tard et la loi fallacieuse est déjà en action.

Messieurs « les merdias » quand allez-vous faire votre métier, oui celui pour lequel vous avez un sésame votre carte de presse, à moins que que ça ne soit qu’une jolie carte qui ne servent a rien à si pardon avoir des avantages personnel !

Voici un video, merci à l’Agence Info Libre, qui fait son travail d’investigation et de média digne de ce nom.

Cette vidéo montre plus d’une centaine (je suis mort de rire, tellement pathétique!) de manifestants se sont donnés rendez-vous place de la République à Paris à la veille du vote du Sénat sur la loi de renseignement. L’accent a été particulièrement mis sur les risques potentiels encourus par les journalistes qui seront incapables, si ce n’est déjà le cas, de protéger l’anonymat de leurs sources.
« Sans protection des sources, plus de journalisme » a rappelé Emmanuel Vire, secrétaire général du Syndicat National des Journalistes – CG (efficace ce syndicat, non?)