Archives Mensuelles: mai 2014

▶ Je n’ai rien à cacher ! Donc je suis serein ? Surtout pas ….

Ecoutez juste hallucinant mais pas faux !!

▶ Rien à cacher – YouTube.

Et vous croyez que votre machine est inviolable?

Et bien NON !!!!

Computrace – Le mouchard universel présent sur les PC, Mac et appareils Android « Korben

 

Si vous cherchez un moyen de transférer des fichiers à l’un de vos contacts tout en brouillant les pistes, rien de mieux que de passer par Tor.

http://korben.info/onionshare-partager-fichier-via-tor.html

Remboursement de la CSPE !

Mode d’emploi pour la récupération de la taxe illégalement perçu par EDF sur 3 ans.
Vue sur le site lestondus.fr
Vous avez été nombreux a demander les infos sur le remboursement de la CSPE, cette taxe illégale qui représente 10% du montant de nos factures EDF.

Comment récupérer de la CSPE, versée par les consommateur d’électricité
N’hésitez pas à faire à un maximum de vos amis !!!
Ci-joint le lien pour consulter les documents et demander le remboursement du CSPE 

STRASBOURG Apparts 60 EURO/mois charges comprises !

ImageSac

Le mystère du vol MH 370 continue

6621245-9988325Orly Taitz 1Orly Taitz 2

Théorie du genre revisité

La Théorie du genre revisité

Cultures vaccinales ou arme bactériologique ?

Malgré tout le raffut qui a été fait autour du SIDA, un lourd mystère plane encore sur son origine, sur la cause de son apparition ! Il est certain qu’il doit y avoir à l’origine du SIDA un événement inavouable parce qu’il n’a jamais été question d’en parler dans les médias, sinon pour entendre des énormités : « transmission par copulation avec le singe vert, par consommation de singe, ou par morsure… » (lu dans la presse !).

Supputations vaccinales, la thèse qui domine

Apparu officiellement vers 1981, le HIV aurait été détecté assez rapidement dès 1983 par Monsieur Luc Montagnier, de l’Institut Pasteur-Merrieux. Il s’agirait d’un recombinant génétique d’un virus inoffensif présent chez le singe vert d’Afrique, le macaque ou le chimpanzé.
« Le virus du sida s’apparente justement à un virus simiesque présent dans le rein du singe vert et utilisé en Afrique pour la fabrication des vaccins contre la polio, la variole, ou contre la rage. Le virus affectant les singes, non mortel pour eux et pour l’homme, est devenu mortel pour l’homme à la suite d’une recombinaison génétique avec un autre virus » (1).

« l’invasion des mutants »

modelisation« Le virus peut se transformer génétiquement et devenir patholgène… Dans certaines conditions, il est contraint à muter et à développer de nouvelles souches. C’est ainsi que s’expliquent les nouvelles épidémies. Ainsi en est-il du SIDA qui serait dû au passage d’un virus de singe à l’homme. » (d’après Sciences & Vie n°934, dossier Virus, Juillet 1995).
Les cultures vaccinales se faisaient et se font encore sur les reins de singes verts ou de macaques… modelisationTous les biologistes doivent savoir maintenant le danger de telles manipulations vaccinales : on n’est jamais à l’abri de mutations qui rendent ces virus auparavant inoffensifs, mortels pour l’homme, soit par dégénérescence, soit par croisement, soit par la présence de fragments d’ARN cellulaire ayant acquis une autonomie propre.
Cette recombinaison fut peut-être accidentelle, peu importe… ce sont des scientifiques qui en sont responsables, et qui le nient. Les victimes de cettedésinformation se comptent par millions ! Que sait-on sur cette épidémiequi touche exclusivement les populations des pays pauvres, les homosexuels et les accros de la seringue ?

« Le virus du SIDA a été créé de toutes pièces par l’homme à la suite d’une erreur de manipulation dans un laboratoire. » (Louis de Brouwer dans l’Ère Nouvelle, Nov-déc. 1988 p.9)
« Les 7 pays les plus touchés par le SIDA sont ceux d’Afrique centrale, là où la vaccination antivariolique fut la plus intense. Le Brésil, où la campagne d’éradication fut instituée à grande échelle, enregistre le plus fort taux de sidatiques d’Amérique latine; Haïti est la voie par laquelle le SIDA s’est répandu aux États-Unis… les plus forts taux de SIDA coïncident avec les plus intenses campagnes de vaccination. »
« Dans un nouvel hôte, le virus peut se transformer génétiquement et devenir pathogène. » Voyons comment les choses se passent, selon P. Rossion dans Sciences & Vie. « En pénétrant dans un nouveau biotope, le virus trouve des conditions de vie pour lesquels il n’est pas adapté. Il ne peut donc plus proliférer. Aussi, sous la pression de l’environnement [sic], il se trouve contraint à muter et à développer de nouvelles souches. Comme ces souches sont nouvelles pour l’hôte, et que celui-ci n’a pas encore appris à cohabiter avec, elles sont forcément pathogènes. Quant aux hôtes infectés par le virus, ils sont également sélectionnés en fonction de leur capacité à lui résister. Cet ainsi que s’expliqueraient la plupart des nouvelles épidémies observées ces dernières décennies. Ainsi en est-il du SIDA qui serait dû au passage accidentel d’un virus du singe à l’homme. »

Le sida aurait donc été créé de toute pièce par l’homme à la suite de cultures vaccinales sur des reins de singes d’Afrique. Il serait apparenté à un virus déjà présent chez le singe, le SV 40, sans qu’il soit virulent pour le singe ni pour l’homme. C’est par mutation ou accident génétique que ce virus a donné le recombinant génétique qu’est le rétrovirus du SIDA, le VIH.
À l’appui de cette hypothèse, quatre arguments :
– D’une part, l’infection expérimentale de singes par le VIH ne provoque pas l’apparition de la maladie.
– D’autre part, dans le sang des singes verts d’Afrique il existe un virus, le VIS, en général inoffensif pour l’animal, qui présenterait des analogies troublantes avec le VIH.
– Enfin, les campagnes vaccinales, en Afrique. Il paraîtrait que c’est à l’ouest de la crête Congo-Nil, dans la vaste cuvette occupée notamment par le Zaïre, qu’à démarré l’épidémie du SIDA.
En dépit des allégations vaseuses sur les mœurs indigènes, les virus apparus ces derniers temps ne sont donc pas nés par génération spontanée. Ils proviennent de souches ancestrales qui, en culture, se sont transformées génétiquement et non du fait « de la pression de l’environnement », comme cela est dit dans Sciences & Vie, N°934 « Virus, la fin de l’homme ? » (p. 40-52) juillet  1995.
– On a déjà vu des cas semblables où un virus désactivé redevenait actif et virulent en présence d’un autre. On ne peut éliminer ce phénomène, comme on ne maîtrise pas la radioactivité et ses effets sur nos gènes…
Sur la polémique initiale, les dessous des cartes, la thèse peu médiatisée de l’origine vaccinale du sida, je me réfère au livre du docteur Yves Daniel aux éditions du Dauphin (Déc. 1991): « Comment vivre jeune et plus longtemps » (par la prévention, la connaissance des dangers). Sachez-le, cet ouvrage n’est pas comme les autres. « Il se situe résolument hors des sentiers communs, des conditionnements collectifs et des a priori. Il ne triche pas et ne fait aucune concession hypocrite à la langue de bois habituelle… Il est accessible à tout esprit libre, ouvert et encore doté de bon sens. »

Pourquoi le singe vert d’Afrique, infecté en permanence par le SIV ne développe-t-il jamais un SIDA ? ce virus serait inhibé par la protéine interleukine 16, d’après les chercheurs allemands. « SIDA, la nouvelle piste » (Sciences & Vie n°940 p.32, janvier 1996)
Février 2000 : Science & Vie, en se référant au livre de l’américain Edward Hooper, apporte une confirmation à ce que nous disions déjà depuis longtemps :

« Un journaliste américain lance un pavé dans la mare : le virus serait le fruit d’une manipulation malencontreuse lors de la mise au point d’un vaccin oral contre la poliomyélite. Administré à près d’un million d’Africains, c’est un vaccin antipolio cultivé sur des reins de chimpanzé qui serait à l’origine du SIDA. Où, quand et comment est apparu le redoutable virus du SIDA ? Dans l’ex-Congo belge, en 1958, où une campagne de vaccination servit de test in vivo au nouveau vaccin du Winstar Institut of Philadelphia, dirigé par Hilary Koprowski et Ghislain Courtois. On utilise encore des tissus animaux pour fabriquer des vaccins…»

Où en est l’épidémie du SIDA ?

SIDA : bientôt un vaccin ? le tester est-il anodin et sans danger ?
SIDA : accident ou expérience ? Rumeur venant du KGB (selon France Inter) qui semble montrer qu’il y a eu une volonté politique à répandre ce fléau du SIDA.

(1) Éditorial du Times, 11/05/87 – Les accidents génétiques se produisent dans la nature chez les virus comme chez les organismes supérieurs, les mutations génétiques ne se faisant pas toujours dans le sens de l’évolution. Cela amène des tares génétiques. Retour texte

Méfions-nous des vaccinations, quand même : il est vraiment question de « conditionnement collectif » par les firmes productrices qui ont des intérêts commerciaux énormes. Il semble que, en France, la classe politique et beaucoup de médecins se soient laissés abuser par ces « Instituts » qui sont, en fait, des entreprises commerciales. Retour texte
SV40 : cela signifie qu’il n’était que la 40e d’une longue liste de souches du virus ayant contaminé les cultures vaccinales, et on savait donc qu’elles n’étaient pas pures. Comment sont fabriqués les vaccins ?
Ligue pour la liberté des vaccinations : www.ctanet.fr/vaccination-information

Diffusé sur France2 le 23 avril 2004, Les Origines du SIDA, documentaire sur cette affaire, montrant avec quel cynisme les responsables ont caché les faits, puis les ont nié devant Cooper à la conférence de la Royal Society à Londres, est un film stupéfiant.

 

Menaces de mort, plaintes et soupçons d’emplois fictifs… Que se passe-t-il à l’IUT de Saint-Denis ?

L’IUT de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) est en pleine tourmente. Lundi 19 mai, la radio RTL a révélé que le directeur de cet institut, Samuel Mayol, a reçu une quinzaine de lettres de menaces de mort à caractère islamiste, dans un contexte très troublé par des tensions avec une association et des soupçons d’emplois fictifs. Mardi matin, les professeurs se sont réunis en assemblée générale et le ministre de l’éducation nationale, Benoît Hamon, a apporté son soutien au directeur :

« Je suis content que deux plaintes aient été déposées par lui [le directeur de l’IUT] et le président de l’université, Jean-Loup Salzmann. Il y a maintenant une information judiciaire qui est ouverte. La police enquête, et elle fera, je l’espère très vite, toute la lumière sur cette affaire. 

  • Que contenaient les lettres de menaces ?

Selon RTL, l’envoi des lettres a débuté le 4 février. Une quinzaine auraient été postées depuis cette date. Les avertissements sont à chaque fois anonymes. « Tu vas mourir, toi et tes enfants », peut-on lire sur l’une des premières, écrite avec des lettres découpées dans des journaux. Une autre contient une photo du directeur avec une croix tracée sur le front et le mot « mort ».

Les plus récentes sont écrites en arabe : « J’appelle tous les musulmans à te punir. Tu dois payer, toi, tes proches, tes enfants. » L’enquête est en cours et aucune information n’a filtré sur des suspects éventuels.

  • Pourquoi le contexte est-il tendu à l’IUT ?

Deux affaires empoisonnent l’ambiance de l’IUT. Le directeur, Samuel Mayol, a mis au jour un système de contrats signés avec des vacataires qui n’ont jamais donné de cours. D’autres ont été embauchés pour des matières qui n’étaient pas au programme ; 4 800 heures seraient concernées pour un montant de 200 000 euros. Le conseil d’administration a alors été saisi et a prononcé la destitution du chef du département « Techniques commerciales ». Celui-ci aurait remplacé, à la rentrée 2013, 60 des 120 vacataires habituels de l’année précédente. Cette mise à l’écart a finalement été entérinée par le tribunal administratif de Montreuil.

Le directeur de l’institut a également engagé un bras de fer avec l’association L’Ouverture, qui organise des sorties et des voyages. Les responsables de cette association avaient organisé au sein de l’IUT une vente de sandwichs halal au début de l’année. Cette initiative avait été interrompue par le directeur. Puis l’association avait refusé de rendre le local. Lors de la fouille de l’établissement, la police a alors découvert un sac contenant une cinquantaine de tapis de prière posés contre le mur, selon la direction de l’IUT.

Aucun lien n’est pour le moment fait entre ces tensions au sein de l’établissement et les lettres de menaces. Le directeur a déposé plainte à chaque lettre. L’enquête est en cours.

250 interpellations à Bruxelles – YouTube

Le Taz est ennervé !

Voici ce qui se passe en belgique dans le silence assourdissant des médias européens !!!
250 arrestations arbitraires pour avoir dénoncer le fonctionnement d’une Europe corrompue par la finance !
C’est court mais explicite  !

250 interpellations à Bruxelles – YouTube.